L’assurance temporaire peut être utilisée pour tout véhicule, dont les motos 2 et 3 roues de plus de 125 cm³ de cylindrée, et pour les voitures légères, tout comme pour les voitures utilitaires, les camions et poids lourds, les camping cars, les remorques…

Le souscripteur peut choisir un contrat entre 1 et 90 jours, ce qui permet largement de pouvoir rouler en attendant une immatriculation définitive, ou dans le cadre d’une opération de transit ou d’import/export, en cas de location d’un véhicule, ou tout simplement en cas d’utilisation limitée du véhicule en question.

Conditions de souscription d’une assurance temporaire véhicule

L’assurance temporaire véhicule doit être souscrite par un conducteur principal, qui peut ne pas être le propriétaire du véhicule, ayant plus de 23 ans et plus de 2 ans de conduite à son actif. Ces exigences particulières cont la contre-partie d’une assurance rapide, qui ne connaît pas les antécédents de conduite du souscripteur.

Le véhicule peut aussi être soumis à des exigences. Une voiture devra avoir moins de 20 CV et 20 ans d’âge, un camping car devra être de genre VASP ou VTSU, mais ces exigences seront exposées en ligne.

Si votre cas ne rentre pas dans ces critères, vous ne pourrez pas souscrire directement votre assurance temporaire par Internet mais devrez passer par un conseiller téléphonique.

Limitations à la souscription d’une assurance temporaire véhicule

Votre bonus ne sera pas pris en compte pour une réduction de prime ou autre avantage dans le cadre d’une assurance temporaire véhicule, par contre, vos malus, et éventuelles infractions antérieures, devront être déclarés à l’assureur, notamment dans le cadre d’une déclaration sur l’honneur qui vous sera demandée avant toute validation du contrat.

Il se peut que l’assureur que vous approchiez vous refuse alors le bénéfice d’une assurance temporaire. Toute fausse ou omission de déclaration pourra être cause de nulléité du contrat d’assurance tout comme les contrats « sensibles » des assurances voitures sans permis.

La souscription d’une assurance temporaire véhicule se fait de plus en plus en ligne. Si vous rentrez dans les conditions de l’assurance, après avoir reçu votre devis, vous pouvez télécharger ou envoyer par mail à l’assureur le permis de conduire recto verso et la carte grise du véhicule. Si votre demande est acceptée, vous pourrez alors effectuer un paiement en ligne et recevoir de suite votre carte verte et votre certificat d’assurance.

Il faut noter que l’assurance temporaire véhicule n’est pas à renouvellement tacite, comme une assurance classique. Vous ne serez donc pas engagé au-delà de la période que vous avez souscrite initialement. Mais si vous avez besoin de prolonger votre couverture, il vous faudra refaire à nouveau les procédures de souscription pour ne pas vous retrouver en situation de défaut d’assurance.